Origine du nom : CHAMAN/Réunion

Le premier se nommait André CHAMAN . Il était né à Saint-Malo vers 1677, et était arrivé sur un navire forban en 1701.

En 1702,il épouse Angélique CARON, fille de Louis CARON et Monique PEREIRE et ils eurent 5 enfants.

     

Voici la description faite à l’époque par Antoine BOUCHER dans son « Mémoire pour servir à la connoissance particulière de chacun des habitans de L’isle de Bourbon »

« Est Malouin, âgé de 32 an, resté à l’Isle de Bourbon, en 1701 d’un vaisseau forban. Il n’a pas autrement d’éducation, et point d’autre profession que celle de matelot. D’ailleurs, c’est un fort honnête homme, bien laborieux, obéissant, serviable et rempli de bonne volonté, pour obliger tous ceux qu’il peut. Il est cependant un peu ivrogne, et lorsqu’il a bu, il devient querelleur, dont il est souvent la victime. Il a pour épouse Angélique CARON créole mulâtresse, qui donne beaucoup occasion de blâmer sa conduite, dont elle ne se soucie pas beaucoup, par le peu d’attention qu’à son mari. Ils ont de leur mariage 2 garçons, qui sont encore fort petits. Il est situé au parc à Jacques, proche de l’étang, où il élève quelques bestiaux dont le nombre consiste à un bœuf portant, 40 cochons, et 15 cabris. Il possède aussi, proche de l’étang, une petite pièce de terre, où il fait sa récolte, la cultivant dans son entier, mail il en a une étendue considérable aux environs de la rivière des Galets, qu’il ne cultivera, ni ne sera de ses jours en états de cultiver, pas même la défricher. Cet endroit est aussi très propre à élever des bestiaux, et c’est aux environs de là, qu’était le troupeau de bœufs de la Compagnie, que Monsieur Hébert a fait vendre. Je ne crois point d’argent comptant à cet homme, il n’est pas même des mieux nippés. »

Le patronyme s’écrit CHAMAND de nos jours

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.